GRAND MAITRE WANG XI AN

Grand Maître Wang Xian

Grand Maître Wang Xian

Son histoire particulière en fait certainement
le « Taiji Jingang » le plus spécial des quatre.
(voir article ) « Taiji Jingangs »
Feng Zhiqiang illustre mentor des maitres de cette génération signe en préface de l’ouvrage de Wang Xi An (A la source du Taiji Quan de Wang Xian et Alain Caudine) « qu’il considère monsieur Wang Xian comme le meilleur maitre parmi les successeurs de la 19ème génération de Taiji Quan de style Chen ». A la base, ne faisant pas partie de la famille Chen, rien ne le prédestinait à recevoir un enseignement exclusivement réservé aux fils de la lignée. Mais l’histoire du Taiji de Chenjiagou en a décidé autrement. Wang Xian, est l’un des personnages influents du village, l’un de ceux qui y a favorisé le retour de la pratique du Taiji Chen. De son statut de dirigeant et grâce aux responsabilités qui lui ont été confiées au sein du district de Wenxien, il a fait admettre une pratique sociale du Taiji, qui sera en définitive considérée d’utilité publique. D’ailleurs son institut, en plus de dispenser des formations pour le Taiji, s’occupe aussi de l’instruction scolaire de nombreux jeunes qui viennent de loin pour étudier.
Il a par le passé soutenu et protégé son maitre Chen Xiao Pei qui était devenu victime des persécutions publiques pratiquées au cours de la révolution culturelle dans le pays tout entier.
A cette époque les entrainements avaient lieux à la faveur de la nuit et en secret; avec ses frères d’armes ils étudiaient le Taiji Quan. C’est ainsi qu’il pu dans le contexte des interdictions culturelles continuer, l’apprentissage du Taiji Quan.
Maitre Wang Xi An est grand, par la taille et par le talent. Des nombreux artistes martiaux que j’ai pu observer il est l’unique à disposer d’une telle spontanéité. Le poing couvert par la main est un « Fajin » si difficile à exprimer et pourtant Wang Xi An réussit à faire claquer cette technique. Quand je dis claquer, c’est littéralement le bon mot, il semble que ce bruit caractéristique provienne de la capsule articulaire au moment où les os se séparent un court instant lors de l’exécution de la technique. Comme beaucoup de ses fidèles je suis admiratif devant sa technique. Une autre particularité de ce Maitre réside dans son travail de circulation du « QI » Il a aujourd’hui la reconnaissance du gouvernement chinois qui l’a élevé en 1997 au rang de personnalité en tant que grand Maître de Taiji Quan de style Chen. Il est aussi entraineur national d’étude supérieure du wushu.